L’enfant intérieur – Hypnose Amiens

La façon dont nous fonctionnons et réagissons dans notre vie quotidienne a ses racines dans les stratégies de survie que nous avons apprises dans notre enfance. Tout le monde a vécu dans son enfance des événements qu’il n’a pas pu complètement assimiler à l’époque. Ces événements peuvent laisser une charge émotionnelle qui sera activée dans notre vie actuelle. Il est donc important de traiter cette charge émotionnelle. En tant qu’adultes, nous avons la force et le pouvoir de le faire, en travaillant sur l’impact de certains événements et les émotions qui y sont liées. Nous pouvons faire face à des émotions qui nous semblaient insupportables dans notre enfance.

Pendant notre enfance, nous apprenons également à interpréter la réalité d’une certaine manière. Nous avons appris des règles et des croyances, dont certaines auront un effet restrictif sur notre développement personnel. La thérapie de l’enfant intérieur vise à découvrir ces croyances et à les transformer en forces personnelles et en affirmations positives.

Guérir le passé dans le présent

Notre passé s’attarde sur notre présent. La façon dont nous avons été traités dans notre enfance détermine la façon dont nous nous traitons nous-mêmes.

En tant qu’enfants, nous développons des stratégies d’adaptation pour nous aider à ne pas ressentir la douleur. Ces stratégies sont toujours actives dans le présent et bloquent notre développement personnel.

Nous avons tellement envie de croire que nous avons eu une enfance heureuse, ou que l’on nous dit que le passé est le passé et que nous devons apprendre à vivre avec ce qui a été et que nos parents ont fait de leur mieux. C’est ainsi que notre ego essaie de s’accrocher à l’image d’une enfance idéaliste. Si nous parvenons à nous défaire de cette illusion, nous pourrons vivre dans l’ici et maintenant. Nous utilisons beaucoup d’énergie pour supprimer des sentiments comme la douleur, la peur, la colère et le chagrin qui peuvent être mieux utilisés.

Impact des messages négatifs sur l’enfant intérieur

Il n’est pas surprenant que les expériences négatives, en particulier celles de la petite enfance, lorsque les mécanismes de protection commencent seulement à prendre forme, affectent négativement l’enfant intérieur. L’enfant qui souffre de manière répétée d’un ou de tous les comportements évoqués développe généralement une peur et une méfiance à l’égard des autres, ainsi que des croyances et des attitudes négatives à son égard. Il en résulte des problèmes et des troubles tels que l’anxiété sociale, la panique, le stress, la nervosité, une faible estime de soi, une mauvaise image de soi et l’auto-sabotage.

La mesure dans laquelle les blessures émotionnelles de l’enfant intérieur guérissent et les effets négatifs sont surmontés dépend de la mesure dans laquelle l’enfant intérieur reçoit d’autres sources de nourriture émotionnelle, telles que l’amour, l’encouragement et l’appréciation. Cela peut venir d’autres personnes ou de soi-même. L’étude et le développement de la compréhension de soi et d’un amour de soi sain, ainsi qu’une relation avec un partenaire sage et aimant sont deux sources de ces baumes de guérison. L’hypnose de l’enfant intérieur en est une autre.

Hypnose Amiens et enfant intérieur

Guérir l’enfant qui est en nous est quelque chose qui se produit ICI ET MAINTENANT.
La thérapie de l’enfant intérieur peut nous aider à nous familiariser avec notre monde intérieur, à lâcher prise de la peur de nos propres émotions et de celles des autres, à développer la confiance en soi et l’amour de soi, à développer de nouveaux modes de vie.

Voici un certain nombre de questions qui peuvent vous aider à décider si le travail avec l’enfant intérieur vous serait bénéfique.

  • Ce que les autres pensent de vous est-il très important pour vous ?
  • Vous inquiétez-vous de ce qui pourrait arriver à l’avenir ?
  • Avez-vous des difficultés à exprimer vos émotions ?
  • Avez-vous un grand sens des responsabilités ?
  • Vous sentez-vous parfois vide à l’intérieur, pas clair dans votre esprit, étourdi, pas vraiment présent ?
  • Avez-vous peur d’être critiqué ?
  • Êtes-vous perfectionniste et vous critiquez-vous ?
  • Avez-vous du mal à donner la priorité à vos propres besoins plutôt qu’à ceux des autres ?
  • Avez-vous du mal à demander quelque chose pour vous-même ?
  • Avez-vous peur de laisser les gens s’approcher trop près de vous, de devenir trop intimes ?
  • Réagissez-vous de façon malsaine à l’autorité ?
  • Avez-vous peur d’être seul ?
  • Avez-vous peur de faire des erreurs ?
  • Avez-vous souvent des maux de cou et de dos, et/ou des douleurs musculaires, et/ou des maux de tête, et/ou des maux d’estomac et/ou de la fatigue ?
  • Etes-vous compulsif en matière de boisson, d’alimentation, de drogues, de jeux d’argent, de dépenses, de télévision, de travail, de sport, etc… ?
  • Faites-vous souvent ce que vous DEVEZ faire et découvrez qu’il n’y a plus de temps pour ce que vous VOULEZ faire ?
  • Trouvez-vous difficile de vous détendre et de profiter de la vie ?
  • Vous sentez-vous bloqué dans votre créativité et/ou votre sexualité ?
  • Vous sentez-vous coupable, pas assez bien et/ou honteux ?
  • Êtes-vous troublé par les doutes et l’indécision ?
  • Avez-vous des attentes quant à ce que d’autres personnes ou événements peuvent faire pour vous ? Par exemple : si j’ai une relation, alors je sais que je vais bien, si je trouve une nouvelle maison, alors je me sens heureux, etc.
  • Vous sentez-vous souvent impuissant ?
  • Est-ce que vous confiez la responsabilité de votre bien-être émotionnel à vos proches ? (par exemple : votre partenaire, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *